Aller au contenu

L’Histoire de la Fête des mères

La Fête des mères est une célébration que nous avons toujours connue. Elle est l’occasion de leur témoigner une preuve d’amour avec pourquoi pas un beau bouquet de fleurs. Mais cette fête n’a pas toujours été colliers de nouilles et petits cadeaux faits main par nos enfants. Alors connaissez-vous vraiment les origines de ce jour dédié à nos mamans ? Mamizette vous dévoile aujourd’hui l’Histoire de la Fête des mères.

3 générations célèbrent la Fête des mères

Antiquité et mythologies

Les origines de la Fête des mères prennent racines dans la mythologie gréco-romaine. Des cérémonies célébrant Rhéa ou Cybèle, mère des Dieux et symbole de fertilité, étaient organisées au printemps. Mère des Dieux car elle était la divinité mère de Zeus/Jupiter, Dieu suprême de leur mythologie. Rhéa chez les Grecs et Cybèle chez les Romains.

Moyen-Age et religions

Durant la période du Moyen-Age, de nombreuses théories tournent autour de l’évolution de célébrations dédiés aux mères. Le printemps et le mois de mai auraient souvent été dédiés à la Vierge Marie, mère de Jésus, qui instaurait un état sacré au statut de mère. 

D’une certaine manière, les catholiques, protestants et chrétiens, célébraient la maternité lors du quatrième dimanche de Carême. Des chants évoquaient des sujets liés à l’état de mère et à l’apaisement que le lait maternel procurait.

Le rôle des Etats-Unis et de la Première Guerre mondiale

C’est aux Etats-Unis que l’équivalent de la Fête des mères que l’on connaît en France aujourd’hui voit le jour. En 1905, Anna Jarvis, professeure dans l’État de Virginie, perd sa mère avec qui elle partageait une relation très fusionnelle. Elle mène alors un combat pour que le pays reconnaisse le rôle de mère et l’honore comme il se doit. C’est donc en 1914 que les Etats-Unis en font une fête nationale. Elle sera célébrée tous les deuxième dimanche du mois de mai, le “Mother’s Day”.

Avec l’arrivée des Américains sur le sol français en 1917, de nombreuses coutumes, habitudes et modes de vie ont été adoptés par les français. C’est donc la Première Guerre mondiale qui donne aux Français l’envie de célébrer les mères.

La Fête des mères en France

Après la guerre, la ville de Lyon célèbre les mères ayant perdu leur mari et leurs fils à la guerre. Par la suite, une journée dédiée aux mères de famille nombreuse est instaurée. Enfin en 1926, cette journée devient la journée des mères. Elle servira aussi à amorcer un plan de natalité nationale suite aux pertes engendrées par la guerre. 

Cela aurait pu en rester là, mais en 1942 le Maréchal Pétain veut redonner de l’importance à cette journée en plaçant les mères sur un piédestal. C’est donc 8 ans plus tard, en 1950, que l’Etat français agit. Il instaure une journée annuelle rendant hommage aux mères de tout le pays. La date de cette célébration est fixée au dernier dimanche de mai, sauf exception. En effet, si la Pentecôte tombe en ce jour, la célébration est décalée au premier dimanche de juin. C’est ainsi que la Fête des mères comme nous la connaissons aujourd’hui s’est vue instaurée dans les coutumes des Français en passant par de nombreux états au travers des époques. 

L’Histoire de la Fête des mères

L’Histoire de la Fête des mères La Fête des mères est une célébration que nous avons toujours connue. Elle est l’occasion de leur témoigner une preuve d’amour avec pourquoi pas…

Qui se cache derrière Mamizette ?

Qui est la fondatrice de Mamizette ? Derrière Mamizette, il y a une entrepreneuse au parcours atypique, une entrepreneuse engagée pour la préservation des liens intergénérationnels, mais pas que… La fondatrice…