Aller au contenu

L’isolement des personnes âgées : conséquences et solutions

L’isolement est une situation sociale qui touche aujourd’hui de nombreuses personnes en France et ce sont les personnes âgées qui en souffrent le plus. Les chiffres parlent d’eux même, ce sont 3 900 000 de personnes de plus de 60 ans qui n’ont pas quasiment pas de relations sociales dont 1 300 000 qui ne voient jamais ou quasiment jamais leur famille. Cette situation inquiétante n’est pas une fatalité et peut être largement améliorée grâce à l’entretien des liens intergénérationnels…

Grand mère qui regarde par la fenêtre d'un air pensif

Isolement : comment se crée-t-il ?

Les causes de leur isolement peuvent être multiples. Le vieillissement amenant son lot de dégradation de la santé peut aussi créer de l’isolement chez les personnes âgées. En effet, la perte progressive de la vue ou de l’ouïe est très courante à partir d’un certain âge et peut compliquer les contacts sociaux, renfermant nos aînés sur eux même. Ce sont 20% des plus de 65 ans qui présentent des problèmes de vue et ce chiffre atteint les 60% pour les plus de 85 ans.

De nombreux séniors disposent d’un faible niveau de ressources, les rendant en situation de précarité économique. Celle-ci peut brider le nombre d’activités et de loisirs auxquels ils auraient aimé prendre part afin de briser cet isolement social.

Enfin, la perte de son ou sa conjoint(e) est une étape que traversent beaucoup de personnes âgées et qui peut être le déclencheur d’un isolement social. Certains n’osent pas demander de l’aide car ils ne veulent pas déranger ou n’osent pas sortir et se retrouvent seuls chez eux.

En 2021, ce sont 530 000 personnes âgées qui sont en situation de mort sociale, ce qui veut dire qu’elles n’ont aucune relation sociale.

La solitude comme conséquence

Cet isolement quotidien peut provoquer chez les séniors un sentiment de solitude. Ce sont 36% de personnes âgées, soit 6,5 millions de personnes qui se sentent seules fréquemment et 14% qui se sentent seules quotidiennement. Cette solitude peut être à l’origine de problèmes vis-à-vis de leur santé mentale. En effet, selon le rapport IFOP d’Astrée, les personnes se sentant seules ont significativement plus de chance d’avoir des problèmes de santé mentale mais aussi une dégradation de la condition physique. C’est pourquoi l’isolement augmente la mortalité prématurée des personnes âgées.

De belles initiatives contre l'isolement

Pour pallier ces problèmes d’isolement et de solitude, des initiatives solidaires luttant contre l’isolement des personnes âgées ont émergé un peu partout en France. 

Les colocations, cohabitations et habitats intergénérationnels par exemple, permettent la création de liens et favorisent le partage entre des personnes de tous âges. Des étudiants ou de jeunes travailleurs peuvent louer une chambre chez une personne âgée, moyennant un loyer très réduit et un peu de compagnie.

L’association “1 lettre 1 sourire” donne l’occasion de pouvoir envoyer gratuitement un mot, une histoire, une envie d’écrire à une personne âgée dans un EHPAD qui la recevra sous format papier. Cette initiative est présente en France, Belgique, Suisse, Luxembourg, Canada, Etats-Unis, Angleterre, Allemagne et Autriche.

Certains EHPAD ont par exemple décidé de mélanger les générations en incluant une micro-crèche à leur établissement. Tom & Josette est pionnière dans cette idée de pouvoir permettre aux grands-parents de passer plus de temps avec leurs petits-enfants et leurs enfants. 

Ces liens, Mamizette vous propose aussi de les entretenir avec vos grands-parents en leur faisant parvenir vos photos préférées directement dans leur boîte aux lettres. Il vous suffit de nous les envoyer sous format numérique sur notre site ou notre application et nous nous occupons du reste !