Aller au contenu

Comment détecter l'isolement et la solitude des personnes âgées

L’isolement des personnes âgées a significativement augmenté depuis plusieurs années, notamment à cause du Covid-19 qui nous a contraints à rester enfermés durant de longs mois. Malgré la sortie progressive de la crise et l’arrêt des confinements le syndrome de la cabane aussi appelé syndrome du prisonnier reste très présent. Nous vous donnons quelques pistes pour détecter l’isolement et la solitude des personnes âgées.

mains de personnes âgées et jeunes qui se tiennent

Le cercle vicieux de l'isolement chez les personnes âgées

Le syndrome de la cabane est un trouble désigne une forme d’angoisse sociale. Elle se traduit par la peur de sortir de son lieu de vie et de se confronter au monde extérieur. Mise en lumière par les médias après le premier déconfinement, elle semble perdurer malgré le retour à une vie plus normale. Touchant toutes les catégories d’âge, le syndrome de la cabane est un cercle vicieux qui se nourrit du manque de relations sociales. Il peut amener à des formes graves d’isolement pouvant aller jusqu’à la mort sociale. C’est environ 530 000 personnes âgées qui se trouvent dans cette situation en 2021 selon le rapport du Petit Frère des Pauvres.

Détecter l’isolement et la solitude des personnes âgées dès leur apparition permettrait de stopper rapidement le cercle vicieux. Nous pouvons tous agir dans ce sens en portant attention à nos aînés et aux personnes fragiles qui nous entourent. Pour reconnaître les signes de détresse qui caractérisent l’isolement, nous vous donnons quelques pistes d’observation. 

Au quotidien, je porte attention aux personnes :

  • Présentant des difficultés pour se déplacer (motricité réduite, handicap…)
  • Vivant seules 
  • Ayant connu une rupture ou un événement dans leur parcours (retraite, séparation, deuil, autre…)
  • Ayant des problèmes de vue ou des difficultés à entendre 
  • Aidantes d’une personne en perte d’autonomie (souvent sujettes au burn-out)
  • Isolées géographiquement 
  • Recevant peu ou aucune visite 
  • Seules pendant les fêtes ou l’été
  • Ayant des problèmes d’addiction

 

Chaque personne peut réagir différemment lorsqu’elle est en situation d’isolement. Voici quelques exemples de comportements qui peuvent vous indiquer une souffrance dûe à la solitude et un repli sur soi.

Les signes de l'isolement qui peuvent m’alerter :

  • Volets fermés en journée 
  • Logement négligé, boîte aux lettres pleine 
  • Visage triste, pessimisme voire agressivité
  • Tenue négligée ou inadaptée à la saison 
  • En demande d’échanges ou au contraire replié sur soi, mutisme 
  • Méfiance, sentiment d’insécurité 
  • Problèmes d’addiction 
  • Perte d’appétit, de poids ou au contraire prise de poids exessive
  • Manque de sommeil 
  • Désintérêt pour des activités qui l’intéressaient auparavant 
  • Renoncement aux soins médicaux / thérapeutiques

 

Pour en savoir plus sur l’isolement et la solitude des personnes âgées, vous pouvez lire nos articles :